Faut-il acheter ou louer votre résidence principale ?

Choisir entre l’achat ou la location est une décision majeure qui affecte non seulement votre style de vie mais également votre santé financière.

La propriété immobilière est présentée comme un investissement susceptible de constituer un capital et une source de déductions fiscales. La location présente également des avantages, notamment une responsabilité faible ou nulle et la flexibilité. Cependant, les gens pensent souvent que l'achat d'une maison, plutôt que la location, est la décision la plus saine financièrement.

En France, beaucoup de gens penchent pour la propriété. C'est en partie parce que nous avons été bombardés du message selon lequel être propriétaire est la clé du bonheur. L'immobilier est également un marché important pour tout le monde, des prêteurs hypothécaires aux agents immobiliers en passant par les magasins de rénovation. Il fait partie de notre mentalité culturelle et de notre économie. Cependant, il est important de se rappeler que posséder une maison n'est pas toujours mieux que de la louer, et que la location n'est pas toujours aussi simple qu'il y paraît. Examinez chaque option afin de savoir s’il faut acheter ou louer votre résidence principale !

  • La location d’une résidence principale

La location signifie que vous pouvez déménager sans pénalité chaque fois que votre bail prend fin. Cependant, cela signifie également que vous pourriez devoir déménager soudainement si votre propriétaire décide de vendre la propriété. De façon moins dramatique, il pourrait simplement augmenter le loyer à un niveau supérieur à ce que vous pouvez payer.

Le plus grand mythe concernant la location est que vous "jetez de l'argent par les fenêtres" chaque mois. Ce n'est pas vrai. Vous avez besoin d'un endroit pour vivre, et cela coûte toujours de l'argent d'une manière ou d'une autre. S'il est vrai que les paiements mensuels de loyer ne vous permettent pas de constituer une valeur nette, tous les coûts de l'accession à la propriété ne servent pas non plus forcément à constituer une valeur nette.

Lorsque vous louez, vous savez exactement combien vous allez dépenser pour le logement chaque mois. Lorsque vous êtes propriétaire, il se peut que vous ne payez rien d'autre que votre hypothèque et vos factures habituelles au cours d'un mois. Puis, le mois suivant, vous devrez peut-être dépenser une somme considérable de plus pour un nouveau toit (que votre assurance habitation ne couvrira peut-être pas). Bien que vous puissiez être temporairement incommodé par un toit qui fuit en tant que locataire, il est peu probable que vous ayez un jour à payer pour remplacer votre toit lorsque vous êtes locataire. Vos dépenses mensuelles liées à votre résidence principale, comme l'assurance du locataire, sont généralement plus prévisibles et beaucoup moins chères.

En tant que locataire de votre résidence principale, vous devez également faire face à des augmentations de loyer imprévisibles chaque fois que votre bail doit être renouvelé (sauf si votre appartement est à loyer contrôlé). Si vous vivez dans un quartier recherché de la ville, les augmentations de loyer peuvent être brutales.    

Vous aimez disposer de vos soirées et de vos week-ends comme bon vous semble ? Vous travaillez de longues heures ou voyagez fréquemment ? Si c'est le cas, l'engagement en termes de temps qui accompagne l'accession à la propriété est peut-être plus important que ce que vous voulez assumer. Il y a toujours des projets autour d'une maison dont vous devrez ou dont vous voudrez vous occuper, qu'il s'agisse de trouver un plombier pour remplacer un tuyau rouillé, de repeindre la chambre ou de tondre la pelouse. 

Si vous êtes locataire, votre propriétaire s'occupera de toutes les réparations et de l'entretien, même si, bien sûr, elles ne seront peut-être pas effectuées aussi rapidement ou aussi bien que vous le souhaiteriez.

  • L’achat d’une résidence principale

L'accession à la propriété apporte des avantages intangibles, tels qu'un sentiment de stabilité, l'appartenance à une communauté et la fierté d'être propriétaire. Cependant, elle n'est pas bonne pour les personnes très dynamiques ou nomades. Cependant, l'immobilier est l'actif illiquide par excellence. Vous risquez de ne pas pouvoir vendre quand vous le souhaitez si le marché immobilier est en baisse. Même s'il est en hausse, les coûts de transaction sont importants lorsque vous vendez. Changer d'avis sur l'endroit où vous voulez vivre est beaucoup plus coûteux lorsque vous êtes propriétaire.

Le coût global de l'accession à la propriété a tendance à être plus élevé que le coût global de la location. Cela est vrai même si le versement hypothécaire mensuel est similaire (ou inférieur) au loyer mensuel.

Voici quelques dépenses que vous aurez à faire en tant que propriétaire et que vous n'aurez pas à payer en tant que locataire :

  • Impôts fonciers

  • Ramassage des ordures

  • Service d'eau et d'égouts

  • Réparations et entretien

  • Contrôle des nuisibles

  • Taille des arbres

  • Assurance habitation

  • Nettoyage de la piscine (si vous en avez une)

  • Assurance contre les inondations exigée par le prêteur, dans certaines régions.

Gardez en tête que même les projets de rénovation n'augmentent pas souvent la valeur de votre maison de plus que ce que vous dépensez. Les projets qui vous rapportent le plus ne sont pas des projets prestigieux qui vous enthousiasment.  

Une fois tous ces coûts additionnés, vous constaterez peut-être que votre situation financière est meilleure en louant et en plaçant l'argent que vous auriez investi dans une maison sur un compte de retraite.

Quel taux pour votre projet ?

Nous avons besoin de votre consentement

Afin d'analyser le trafic de notre site Web, activer les fonctionnalités liées aux réseaux sociaux, et vous proposer un contenu personnalisé, nous avons besoin que vous acceptiez que les cookies soient placés par votre navigateur. Cela impliquera le traitement de vos informations personnelles, y compris votre adresse IP et votre comportement de navigation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de cookies. Pour modifier vos préférences ou rejeter tous les cookies fonctionnels sauf ceux nécessaires, veuillez cliquer sur «Configurer les préférences».

Voulez-vous accepter ces cookies?

Analytics
Pixel Facebook