5 conseils pour bien choisir son assurance habitation !

Le 14/02/2021

Votre maison est bien plus qu'un simple toit au-dessus de votre tête. Il s'agit peut-être de votre bien le plus précieux, que vous ne pourrez probablement pas vous permettre de remplacer de votre propre chef en cas de catastrophe. C'est pourquoi il est si important de protéger votre bien immobilier avec une assurance habitation adaptée.

Souscrire à une assurance habitation peut vous offrir la tranquillité d'esprit en vous aidant à protéger votre investissement immobilier. Il n'est même pas nécessaire d'être propriétaire de son logement pour avoir besoin d'une assurance ; de nombreux propriétaires exigent de leurs locataires qu'ils souscrivent une assurance de locataire. Mais qu'elle soit obligatoire ou non, il est judicieux d'avoir ce type de protection.

 

Cependant, naviguer dans le monde de l'assurance habitation peut se révéler déroutant. Nous allons donc vous expliquer les astuces de base des afin de vous montrer comment bien choisir votre assurance habitation !

 

1. Bien s'informer en achetant son bien

Le logement que vous choisissez aura certainement une incidence sur le coût de votre assurance habitation. Les facteurs pris en compte par les assureurs pour déterminer l'assurabilité de votre maison sont les suivants : le type de construction, l'emplacement de la maison, la classe de protection contre l'incendie (qui dépend de la qualité du service public d'incendie et de l'accessibilité au service d'incendie, de l'approvisionnement en eau et des bouches d'incendie), les coûts de construction et l'âge de la maison.

 

Si vous le pouvez, demandez au vendeur de vous fournir un rapport sur l'historique des sinistres (dégât des eaux, en tant qu'exemple). Cela vous permettra notamment d’avoir toutes les informations nécessaires avant de souscrire à une assurance.

 

2. Comparer les offres des assureurs 

Il est nécessaire de faire le tour du marché avant de choisir un fournisseur et de prendre une décision. Si certains préfèrent acheter une assurance sur internet, d’autres peuvent souhaiter obtenir l'aide d'un agent ou d’un courtier.

Il existe également des offres d’assureurs dont il est bon de profiter. Vous pouvez, par exemple, économiser de l'argent en étant un bon client pour la compagnie d'assurance. L'installation de volets anti-tempête et de détecteurs de fumée ou l'installation d'un système d'alarme antivol peuvent souvent vous permettre de bénéficier d'une réduction. Certaines compagnies offrent des remises pour les nouvelles maisons, les propriétaires de maisons dans des quartiers protégés ou les membres d'une association de propriétaires. Certaines personnes bénéficient également d’un rabais en payant leur assurance habitation en totalité au lieu de procéder à un payement mensuel.

 

Il est donc judicieux d’obtenir quelques devis pour comparer les conditions générales, les garanties, les limites, les primes et les franchises. Plusieurs comparateurs existent sur le web et constituent une ressource utile : ils permettent de comparer les différents assureurs selon plusieurs critères.

 

3. Estimer précisément la valeur de ses biens et le nombre de pièces

Il est indispensable d’estimer vote mobilier de la manière la plus précise possible. Il s’agit de l’ensemble du contenu de votre logement : garde-robe, meubles, tableaux, vaisselle, bijoux, outils de jardinage, etc.

 

Concernant le nombre de pièces, en fonction des contrats, est considérée comme pièce principale une surface à partir de 7 ou 9 m2. La cuisine et la salle de bains ne sont pas comptabilisées dans le nombre de pièces. Cependant, les combles transformés en pièces à vivre, par exemple, en font partie et certaines pièces comptent généralement pour deux, à partir de 30 ou de 40 m2 selon les assureurs.

 

4. S'assurer de ne rien omettre dans son contrat

Ne sacrifiez pas la protection pour un prix inférieur. Oublier de transmettre toutes les informations en votre possession à votre assurance ne jouera pas en votre faveur en cas d’incident.

 

Pensez également à assurer votre maison pour le coût de remplacement, et non pour le coût de construction, même si cela ne remonte qu'à quelques années. N'oubliez pas que la valeur assurée ne tient pas compte de la valeur marchande de votre maison, car celle-ci est fonction de l'emplacement et de la valeur du terrain. Le coût de remplacement concerne les dépenses nécessaires pour réparer ou reconstruire l'ensemble de la maison - en tenant compte des coûts actuels de construction.

 

5. Penser aux garanties optionnelles 

Certaines garanties de bases sont inclues dans le contrat, tandis que d’autres, optionnelles, peuvent être ajoutées à l’assurance habitation selon votre situation. Elles peuvent être intéressantes par exemple pour des biens qui, en cas de dommages, peuvent engendrer des frais importants.

Parmi les garanties optionnelles proposées par les assurances habitation :

-          - La garantie dommages électriques

-          - La garantie objets de valeurs

-          - La garantie piscine

-          - La garantie d’entretien électroménager

-          - La garantie rééquipement à neuf

-          - La garantie villégiature

-          - La garantie animaux de compagnie

-          - La garantie grêle, etc.

Nous avons besoin de votre consentement

Afin d'analyser le trafic de notre site Web, activer les fonctionnalités liées aux réseaux sociaux, et vous proposer un contenu personnalisé, nous avons besoin que vous acceptiez que les cookies soient placés par votre navigateur. Cela impliquera le traitement de vos informations personnelles, y compris votre adresse IP et votre comportement de navigation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de cookies. Pour modifier vos préférences ou rejeter tous les cookies fonctionnels sauf ceux nécessaires, veuillez cliquer sur «Configurer les préférences».

Voulez-vous accepter ces cookies?

Analytics
Pixel Facebook